Bien-être

Retour au dossier : Bien-être > Acupuncture
Acupuncture

Qu'est-ce que l'acupuncture ?

L’acupuncture est une des branches de la médecine traditionnelle chinoise, dont l’étymologie signifie, acus « aiguille » et pungere « piquer », basée sur l’implantation et la manipulation de fines aiguilles en divers points du corps à fins thérapeutiques. Inspiré par une vision énergétique taoïste de l’homme et de l’univers : l’homme est un microcosme, organisé sur l’image du macrocosme universel, se trouve soumis aux mêmes règles. Elles devront inspirer son mode de vie et seront prises comme modèles pour élaborer l’acte médical.

Historique de l’acupuncture

Née en Chine il y a 5 000 ans, l’acupuncture apparaît en Europe au XVIIe siècle sous l’impulsion de Willem Ten Rhyne, médecin hollandais de la Compagnie des Indes en 1679 qui l’aurait découverte à Nagazaki où il séjourna deux ans. Pour la France, Louis Berlioz, père du célèbre compositeur tente la pratique à partir de 1810. Mais il y faut attendre 1927 pour que la pratique se popularise. Georges Soulié de Morant, consul de France en Chine étudia l’acupuncture et en rédigea un imposant traité qui fait référence aujourd’hui encore.

Théorie et points de l'acupuncture

L’énergie est mouvement et sa perturbation princeps va être l’entrave au mouvement, soit le blocage. L’énergie bloquée en une région du corps matériel s’accumule en amont du blocage. A contrario, les régions en aval du blocage vont se trouver en manque d’énergie. Après avoir dressé un diagnostic, l’acupuncteur va ensuite appliquer son traitement en levant le blocage et en apportant des corrections aux raisons de ce dernier. L’aiguille jouera le rôle de transmetteur d’énergie. L’équilibre de l’organisme humain doit toujours être évalué relativement à celui de son environnement, et de cycles qui vont en rythmer l’évolution, notamment des cycles avec lesquels il devra rester en harmonie et dont les correspondances matérielles vont servir de repère à l’acupuncteur. On compte traditionnellement 360 points répartis sur les méridiens qui parcourent toute la surface du corps. D’autres points ont été identifiés et, selon le modèle utilisé, on peut trouver plus de 2 000 points.

© 2010 IMD - 11, rue Philippe-Lebon - BP 51605 - 87023 LIMOGES Cedex 9. Reproduction même partielle de ce site interdite. Hébergement : Celeonet. Conception et réalisation : JWBC Consulting. Design graphique : Guillaume Isselin. Images : iStockphoto (Troels Graugaard, Daniel Laflor, Neustockimages, Peepo, Pali Rao, Jacob Wackerhausen).