Bien-être

Retour au dossier : Bien-être > Thérapies douces
Thérapies douces

La kinésiologie

Selon le site naturamedic.com, la kinésiologie est « une thérapie à base de mouvements. Ces mouvements peuvent être pratiqués de différentes manières, par massages, positions ou exercices particuliers ».

L’ostéopathie et la réflexologie : le corps comme outil de transmission du bien-être

L’ostéopathie vient du grec ostéo qui signife « os » et de pathie qui signifie « souffrance ». L’ostéopathie à pour but de dénouer les zones de tension du système ostéo-artculaire.

Un blocage peut entraîner une cascade de problèmes dans les différentes fonctions de l’organisme. Cette méthode permet par une thérapie manuelle de s’auto-guérir.

La réflexologie, elle, permet de stimuler ou de relaxer « les différents points énergétiques qui existent dans le corps au moyen de massages ».

Ces points peuvent être activés par différents types de réflexologie, notamment plantaire.

L’art de la réflexologie, rappelle le site, « consiste à masser les pieds pour apaiser certains maux et tensions ». Les points stimulés manuellement peuvent soulager la douleur. Comment ? Par l’émanation de toxines.


Le Yoga et le Shiatsu

Né en Inde, le Yoga est une méthode pour connaître les mystères de l’homme. Une des branches les plus connues en Occident est le « Hata-Yoga », qui fonde ses principes sur le contrôle du corps et le contrôle des énergies vitales, et ce notamment , par l’exercice physique et la pratique de positions.

Le Shiatsu est « un art oriental qui consiste à activer les différents méridiens énergétiques qui traversent le corps humain ». La thérapie du Shiatsu s’appuie sur une pratique tactile.

© 2010 IMD - 11, rue Philippe-Lebon - BP 51605 - 87023 LIMOGES Cedex 9. Reproduction même partielle de ce site interdite. Hébergement : Celeonet. Conception et réalisation : JWBC Consulting. Design graphique : Guillaume Isselin. Images : iStockphoto (Troels Graugaard, Daniel Laflor, Neustockimages, Peepo, Pali Rao, Jacob Wackerhausen).