Bien-être

Retour au dossier : Bien-être > Magnétothérapie
Magnétothérapie

Historique de la magnétothérapie

La magnétothérapie remonte à l’Antiquité. L’homme prêtait des pouvoirs de guérison aux pierres naturellement magnétiques et d’anciens médecins grecs fabriquaient des bagues de métal magnétisé pour soulager les douleurs de l’arthrite.

Au Moyen Âge, la magnétothérapie était recommandée pour désinfecter les plaies et traiter plusieurs troubles de santé, dont l’arthrite ainsi que l’empoisonnement et la calvitie.

Des guérisseurs, après la guerre civile aux Etats-Unis, ont affirmé à l’époque qu’un déséquilibre des champs électromagnétiques présents dans le corps étaient responsables de la maladie. Ainsi, l’application d’aimants, permettraient selon eux de restaurer les fonctions des organes affectés et de combattre une multitude de maux : asthme, cécité, paralysie, etc.

Aujourd’hui, les aimants sont encore utilisés pour traiter une grande variété de problèmes de santé, bien que les preuves scientifiques quant à leur efficacité soient encore relativement peu nombreuses.

Depuis quelques années, la magnétothérapie gagne en popularité. Des personnes âgées comme des sportifs tentent l’expérience, le plus souvent dans le but de soulager des douleurs. D’après les estimations rapportées par le National Center for Alternative and Complementary Medicine (NCCAM), les Américains dépensent environ 500 millions de dollars par année pour des produits et des traitements de magnétothérapie. À l’échelle mondiale, le marché se chiffrerait à plus de 5 milliards de dollars.

© 2010 IMD - 11, rue Philippe-Lebon - BP 51605 - 87023 LIMOGES Cedex 9. Reproduction même partielle de ce site interdite. Hébergement : Celeonet. Conception et réalisation : JWBC Consulting. Design graphique : Guillaume Isselin. Images : iStockphoto (Troels Graugaard, Daniel Laflor, Neustockimages, Peepo, Pali Rao, Jacob Wackerhausen).