Santé

Problèmes ophtalmologiques

La cataracte

La cataracte est l'opacification partielle ou totale du cristallin, lentille convergente située à l'intérieur de l'½il et survient vers 60-65 ans. Elle entraîne la mort de l'ensemble ou d'une partie des cellules cristalliniennes ainsi qu'une baisse progressive de la vue, accompagnée de gêne à la lumière. L'acuité visuelle régresse de façon progressive, en quelques mois ou années. Dans certains cas, des traumatismes ou chocs violents au niveau de l'½il, peuvent provoquer une cataracte d'évolution plus rapide.

Les symptômes caractéristiques sont la réduction de la vision de loin alors que la vision de près est relativement identique ou encore une baisse d'acuité visuelle. D'autres signes cliniques évocateurs existent: la personne est gênée par des éblouissements qui surviennent régulièrement le soir, la lumière des ampoules ou encore les phares de voiture.

L'examen du cristallin à la lampe à fente pose le diagnostic et précise le type de la cataracte. Le diagnostic est donc clinique.

Le seul traitement efficace est la chirurgie. L'intervention consiste à enlever le cristallin opaque, et le remplacer par un cristallin artificiel qui prend place dans l'"enveloppe" du cristallin laissée partiellement en place pendant l'intervention (extraction extra-capsulaire). Cette intervention est très au point, se fait sous anesthésie de contact ou locale. Elle dure une dizaine de minutes, est indolore, et la vue revient rapidement.

L'intervention se fait le plus souvent sans hospitalisation. L'implant peut être à focales multiples permettant une vision correcte de près comme de loin. La prudence veut qu'on ne traite jamais les deux yeux au cours de la même séance.

© 2010 IMD - 11, rue Philippe-Lebon - BP 51605 - 87023 LIMOGES Cedex 9. Reproduction même partielle de ce site interdite. Hébergement : Celeonet. Conception et réalisation : JWBC Consulting. Design graphique : Guillaume Isselin. Images : iStockphoto (Troels Graugaard, Daniel Laflor, Neustockimages, Peepo, Pali Rao, Jacob Wackerhausen).