Santé

Retour au dossier : Santé > Arthrose
Arthrose

Les différents types d’arthrose

L’arthrose est une maladie qui peut se manifester dans différentes parties du corps. Les hanches et le dos sont souvent très exposés.

L’arthrose de la hanche ou coxarthrose

La cause de la coxarthorse reste inconnue. Des formes dites secondaires semblent être la conséquence de malformations congénitales de la hanche, comme des luxations ou des coxas plana. L’arthrose de la hanche se manifeste comme un processus de « contraintes excessives et d’usure ». Le surpoids peut aggraver ces problèmes. Les symptômes de la coxarthrose se manifestent par des douleurs matinales dans la jambe. La marche devient hasardeuse et le boitement régulier. Les soins médicaux sont souvent couplés par un traitement chirurgical lourd. La prise d’antalgiques, d’anti-inflammatoires et la perte de poids débutent un suivi qui se poursuit par des interventions en chirurgies. Des opérations de réaxation chez le sujet jeune peuvent être réalisés. Une prothèse totale de la hanche peut être placée. Elle consiste à remplacer l’extrémité supérieure du fémur par une prothèse métallique et à insérer au niveau du cotyle qui est la partie de l’articulation située sur l’os du bassin, une cupule scellée ou vissée.

L’arthrose lombaire

C’est la plus fréquente et la plus connue des arthroses. Appelée plus communément « mal de dos », l’arthrose rachidienne lombaire est provoquée par une usure chronique entre les vertèbres, notamment au niveau des apophyses articulaires postérieures, c'est-à-dire dans le bas du dos. Une usure souvent provoquée par une posture anormale ou une mauvaise position répétée dans le travail ou le sport. Une dégénérescence du disque intervertébral peut aussi entraîner des douleurs. L’arthrose se focalise le plus souvent sur la cinquième vertèbre lombaire. Pourquoi ? Car cet endroit que les contraintes mécaniques sont les plus fortes. Les douleurs vont augmenter avec les mouvements et l’exercice physique. Le frottement répété des vertèbres va engendrer des tensions physiques qui peuvent engendrer  des sciatiques ou cruralgies voire des hernies discales. Un corset d’immobilisation devra être utilisé par le patient afin  d’atténuer les crises. Le but d’une telle ceinture est d’éviter les faux mouvements et de diminuer les contraintes qui s’exercent sur les vertèbres.

© 2010 IMD - 11, rue Philippe-Lebon - BP 51605 - 87023 LIMOGES Cedex 9. Reproduction même partielle de ce site interdite. Hébergement : Celeonet. Conception et réalisation : JWBC Consulting. Design graphique : Guillaume Isselin. Images : iStockphoto (Troels Graugaard, Daniel Laflor, Neustockimages, Peepo, Pali Rao, Jacob Wackerhausen).