Santé

Retour au dossier : Santé > Arthrose
Arthrose

Sport et arthrose

Trop d’exercice physique tue l’exercice physique semble être l’idée convenue. Pas si sûr. Si la pratique du sport peut déclencher de l’arthrose un suivi assidu et modéré d’activités corporelles peut, au contraire, éviter son développement. Quelques conseils pratiques pour bien préparer son corps.

Les bienfaits du sport pour éviter le développement de l’arthrose

La pratique sportive aide au maintient d’une bonne activité physique. Le sport va en effet jouer sur :  l’amélioration des systèmes cardio-vasculaire et respiratoire, le renforcement du tonus musculaire, l’accroissement du jeu articulaire, l’augmentation du flux de liquide articulaire, le seuil résistance à la douleur va s’accroître et la masse grasse fondre.

Les méfaits d’une activité physique trop intense comme cause du développement  de l’arthrose

Le sport pratiqué de façon «  trop intense, trop fréquente et trop longue » selon le site www.rhumatologie.asso.fr entraîne des séquelles sur les articulations. Les chocs et les chutes ont des conséquences très directes : entorses, fractures et luxations. Mais tous les sports ne sont pas à mettre sur la même échelle : le vélo, la natation ou le footing sont beaucoup moins risqués que la pratique du foot ou du rugby. Le niveau de pratique intervient également.  Un sportif amateur est moins ex posé aux blessures qu’un sportif professionnel. Pour résumer, si aucun antécédent familial lié à l’arthrose n’a été enregistré, les risques occasionnés par le sport sont minimes. Dans le cas contraire, si des membres de la famille sont arthrosiques, le risque de développer de l’arthrose, surtout si la pratique du sport a été pratiquée dès le plus jeune âge, sont prononcés.

Malgré les risques d’arthrose, le sport reste conseillé

Le sport reste une activité même chez les patients arthrosiques. Evitez les sports à risques comme le football, le rugby, la danse et le base-ball. A contrario le footing, la nage et le cyclisme sont considérés comme essentiels au bon fonctionnement des articulations. N’oubliez pas, si vous pratiquez un sport avec vos enfants, de faire vérifier par votre médecin traitant les antécédents médicaux. Vous devrez discuter avec lui du sport souhaité et des conditions dans lequel l’enfant va effectuer cette activité.

© 2010 IMD - 11, rue Philippe-Lebon - BP 51605 - 87023 LIMOGES Cedex 9. Reproduction même partielle de ce site interdite. Hébergement : Celeonet. Conception et réalisation : JWBC Consulting. Design graphique : Guillaume Isselin. Images : iStockphoto (Troels Graugaard, Daniel Laflor, Neustockimages, Peepo, Pali Rao, Jacob Wackerhausen).