Santé

Retour au dossier : Santé > Arthrose
Arthrose

L'ostéoporose

Il peut être facile de confondre arthrose et ostéoporose aux symptômes souvent similaires mais dont les causes sont souvent éloignées.


Qu’est-ce que l’ostéoporose ?

C’est une maladie caractérisée par une fragilité excessive du squelette, provoquée par une diminution de la masse osseuse et due à l’altération de microarchitecture osseuse. Il est nécessaire dans ce cas précis de faire preuve de vulgarisation : la solidité des os est basée sur un équilibre entre les ostéoblastes qui les solidifient et les ostéoclastes, responsables de la résorption osseuse, qui les fragilisent. C’est lorsque les ostéoclastes prennent le pas sur les ostéoblastes que l’ostéoporose s’installe. Ce phénomène peut survenir en fin de croissance ou lors de la vieillesse. Il est important de rappeler que les facteurs génétiques, nutritionnels et environnementaux déterminent grandement  le risque d’apparition de l’ostéoporose.


Les facteurs de risques liés à l’ostéoporose

Les femmes sont plus touchées que les hommes par cette maladie, surtout au moment de la ménopause. Plus de la moitié d’entre elles auront une fracture secondaire liée à l’ostéoporose durant leur vie. Cela s’explique par les carences en hormones féminines (½strogènes). Attention ! L’ostéoporose est à l’origine de nombreuses fractures, en particulier du col du fémur. Le facteur héréditaire joue, lui aussi, un rôle important. Les populations dont le pigment de peau est noir ont une densité osseuse plus importante que les populations d’origines caucasiennes ou asiatiques. Cependant, aucun gène de l’ostéoporose n’a pu être identifié à ce jour. L’origine de l’ostéoporose reste multigénique. Les adolescents en manque de calcium ou souffrant d’une absence d’activités physique peuvent rencontrer un déficit d’acquisition du capital osseux. Les facteurs de risque principaux sont : l’origine ethnique, l’âge élevé, le sexe féminin, les antécédents familiaux, la carence en vitamine D, la sédentarité ou les rhumatismes inflammatoires.


Symptômes, diagnostic et traitement

L’ostéoporose ne s’accompagne généralement d’aucun signe annonciateur. Les symptômes se caractérisent par l’existence de tassements successifs asymptomatiques et de fractures vertébrales. Là encore, une attention particulière sera portée aux antécédents familiaux. L’ostéoporose sera diagnostiquée si la densité osseuse est en dessous de 2.5 du standard par rapport à la normale.

Comment délivrer un traitement adéquat ? Quatre axes sont souvent privilégiés par les médecins. Le mode de vie, l’activité physique comme la course à pied ou la musculation ont une incidence directe sur la densification des os. La prise de vitamines D permet une consolidation des os. A l’inverse, la consommation de laitages n’a jamais confirmé une meilleure solidité des os. Le traitement SERM pour Select Estrogen Receptor Modulator, les bisphosphonates et la ranélate de strontium aident à prévenir et soigner les problèmes d’arthrose.  

© 2010 IMD - 11, rue Philippe-Lebon - BP 51605 - 87023 LIMOGES Cedex 9. Reproduction même partielle de ce site interdite. Hébergement : Celeonet. Conception et réalisation : JWBC Consulting. Design graphique : Guillaume Isselin. Images : iStockphoto (Troels Graugaard, Daniel Laflor, Neustockimages, Peepo, Pali Rao, Jacob Wackerhausen).