Santé

Retour au dossier : Santé > Problèmes auditifs
Problèmes auditifs

Diagnostiquer et prévenir des problèmes auditifs

Moins d’un tiers des séniors ont conscience d’avoir des problèmes auditifs. Pourtant, au-delà de 60 ans, une personne sur deux présente des troubles de l’audition. Nombreux sont ceux qui se refusent aussi à accepter ces signes de l’âge.

Des contrôles réguliers

L’ouïe, comme la vue, nécessite qu’on prête une attention particulière à vérifier son bon fonctionnement. Si les visites chez l’ophtalmologiste apparaissent pour beaucoup comme une routine, les visites de contrôle chez l’ORL sont encore loin d’être devenues un réflexe. Si les comportements qui se refusent à l’évidence peuvent être compréhensibles, de telles attitudes sont d’autant plus dommageables que des solutions d’amélioration du confort auditif existent. On ne peut plus aujourd’hui parler de fatalité : les dépistages les plus précoces permettent sérieusement de ralentir une perte d’audition progressive.

Il est donc primordial de consulter régulièrement un médecin et surtout d’être, sans mauvais jeu de mots, à l’écoute de certains signes. Difficultés de compréhension de conversations à plusieurs, gênes attribuées à des bruits parasites doivent être considérées comme autant d’alertes. Plus la prise en charge est faite jeune, moins il est difficile de s’adapter à un appareil.

Donc, dès l’âge de 60 ans, il est fortement recommandé de réaliser des tests auditifs tous les deux ans. Malheureusement, pas considérés comme des bilans de santé par la sécurité sociale, ces examens ne sont pas remboursés.

Pas de cas isolés, mais un danger d’isolement

40 % des français n’ont jamais fait tester leur audition. Chiffre encore plus alarmant : 34 % des personnes dont le diagnostic auditif a révélé une baisse n’ont pas été suivis. Il est essentiel de souligner l’importance de l’entourage dans la prise de conscience individuelle des troubles auditifs et des risques qu’ils représentent. En plus du diagnostic des ORL, il existe des centres d’audition qui pratiquent des tests souvent gratuits qui permettent de se faire une première idée du niveau d’audition. Ils ne remplacent cependant pas une visite médicale poussée.

Il est également important de rappeler que les problèmes d’audition des seniors découlent de pratiques antérieures. Comme on préserve sa vue, il convient de préserver son ouïe à tout âge de la vie. Quelle proportion de la population senior porte des lunettes ? Rien d’étonnant alors à ce que nombre de plus de 60 ans aient besoin de prothèses auditives pour ne pas se couper du monde.

© 2010 IMD - 11, rue Philippe-Lebon - BP 51605 - 87023 LIMOGES Cedex 9. Reproduction même partielle de ce site interdite. Hébergement : Celeonet. Conception et réalisation : JWBC Consulting. Design graphique : Guillaume Isselin. Images : iStockphoto (Troels Graugaard, Daniel Laflor, Neustockimages, Peepo, Pali Rao, Jacob Wackerhausen).