Santé

Stimulation de la mémoire

5 bonnes raisons pour stimuler sa mémoire

C’est un fait avéré, avec le temps qui passe, notre mémoire est moins performante du principalement à un manque de sollicitation de nos connexions cérébrales qui s’endorment un peu.

Jeunes ou plus âgés, nous sommes confrontés à des pertes de mémoire… L’oubli du nom d’une connaissance croisée dans la rue, des clés introuvables, les chiffres d’un numéro de téléphone…

Une vie quotidienne stressante, des responsabilités qui nous incombent et l’angoisse de ne pas arriver à tout concilier diminuent nos capacités à mémoriser. Des études scientifiques nous rassurent en affirmant que la perte de la mémoire n’est pas due à une dégradation de notre capital « neurones », mais bien à un manque de stimuli de nos liaisons cérébrales.

Pour chacun de nous, la mémoire doit s’entretenir autant par des exercices d’entraînements que par « l’utilisation de son cerveau » dans sa vie sociale, pendant ses loisirs ou dans son environnement professionnel.

Cinq bonnes raisons de faire travailler ses cellules grises :

1. La faculté d’augmenter les performances de sa mémoire à tous âges

Tout au long de la vie, le cerveau est capable de s’adapter à la mémorisation de nouvelles informations. Des études ont révélé que les personnes âgées peuvent exploiter leurs réseaux de neurones malgré leur vieillissement physiologique. Elles peuvent maintenir et optimiser leurs fonctions cognitives. Lors des animations « mémoire », il est important de leur expliquer les différentes stratégies de mémorisation et éviter d’exiger d’eux une rapidité dans leur réponse.

2. S’offrir un confort intellectuel et une autonomie au quotidien

Stimuler sa mémoire permet de renforcer considérablement l’estime de soi par la réussite de ses actions dans la vie de tous les jours et dans ses relations avec les autres. Un entrainement régulier permet d’éloigner les phases dépressives surtout après l’arrêt de l’activité professionnelle. Les neurones ne doivent pas connaitre de retraite !

3. Maintenir une bonne santé neurologique

Les activités de loisirs stimulantes (lecture, télévision, visites de musées ou de spectacles, jeux …) renforcent la réserve cérébrale (représentant la quantité passive de la taille du cerveau et le nombre de neurones interconnectés) permettent de retarder, mais non d'empêcher les maladies neuro-dégénératives comme les démences ou la maladie d’Alzheimer.

4. Améliorer sa vie sociale et relationnelle

S’inscrire à des ateliers de stimulation de la mémoire ou participer à des activités culturelles ou sportives permet de contrer la solitude et la sédentarité dont souffrent la plupart des personnes âgées. Maintenir un réseau social est primordial pour améliorer l’ensemble de leurs capacités intellectuelles.

5. Garder une vivacité d’esprit

Grâce aux différents moyens de booster sa mémoire, loisirs, sorties et voyages, jeux d’entrainements interactifs ou de sociétés… Nous conservons un esprit vif et logique.

© 2010 IMD - 11, rue Philippe-Lebon - BP 51605 - 87023 LIMOGES Cedex 9. Reproduction même partielle de ce site interdite. Hébergement : Celeonet. Conception et réalisation : JWBC Consulting. Design graphique : Guillaume Isselin. Images : iStockphoto (Troels Graugaard, Daniel Laflor, Neustockimages, Peepo, Pali Rao, Jacob Wackerhausen).