Santé

Psychologie du vieillissement

Comment perçoit-on la vieillesse en France aujourd’hui ?

La vieillesse fait peur à notre société pour diverses raisons, mais surtout, car elle représente notre propre déchéance et notre passage au troisième âge.

Anciens, sages, seniors ou vieux…Selon le nom qu’on leur donne, les anciens sont victimes de clichés aussi farfelus les uns que les autres comme d’être des phénomènes sociaux menaçant par une improductivité et par la charge financière qu’ils font porter à l’honorable collectivité active française.

La réalité est d’un autre ordre… La population française va vieillir de plus en plus et c’est inéluctable, 31 % de la population française aura 60 ans en 2030 et dépassera largement le nombre de jeunes (21 % en 2030). Cette perspective de l’allongement de la vie angoisse la société française active qui se demande qui paiera leurs retraites lorsqu’eux-mêmes cesseront leur activité.

L’image de la vieillesse française

Notre société n’aime pas vieillir, car vieillir c’est le déclin dans toutes les capacités autant physiques qu’intellectuelles. La vieillesse, c’est l’impression ne plus servir à grand-chose à part à être suivis par de multiples spécialistes de santé, c’est la dépendance par rapport aux autres et surtout elle représente la dernière étape de la vie.

Évidemment, cette image négative est bien renforcée par les médias aux stéréotypes bien conservés dans des bouteilles bouchonnées ! Avant l’ancien représentait un trésor de savoir et d’affection, on aimait être en sa compagnie, discuter de longues heures de son passé souvent glorieux et surtout on n’hésitait pas à l’aider dans ses occupations quotidiennes à la maison ou dans son jardin.

Dans une société basée sur la performance, les biens matériels et l’argent, les personnes âgées n’ont plus leur place, elles gênent et dérangent ce qui n’arrange pas leur état de santé psychique et relationnel. Elles ont un sentiment de culpabilité et ressentent le mépris des autres qui les confortent dans l’idée qu’ils ne servent à rien.

L’évolution est à nos portes

Aujourd’hui il faut savoir avec les mises en retraite anticipée, les carrières administratives courtes, les retraités sont encore jeunes (d’à peine plus de 50 ans) et en pleine forme. Ils ne demandent qu’à contribuer et aider une société manquant de repères et de confiance. Notre regard doit évoluer pour leur laisser une place dans le monde économique et culturel : nos retraités d’aujourd’hui ne demandent qu’à créer des richesses pour servir la société de demain.

La vieillesse s’est modernisée par les activités de loisirs et de cultures, les voyages, la venue d’Internet qui passionne le senior disposant de son temps et surtout par le bénévolat actif.

© 2010 IMD - 11, rue Philippe-Lebon - BP 51605 - 87023 LIMOGES Cedex 9. Reproduction même partielle de ce site interdite. Hébergement : Celeonet. Conception et réalisation : JWBC Consulting. Design graphique : Guillaume Isselin. Images : iStockphoto (Troels Graugaard, Daniel Laflor, Neustockimages, Peepo, Pali Rao, Jacob Wackerhausen).