Santé

Retour au dossier : Santé > Alzheimer
Alzheimer

Alzheimer : quelles sont les initiatives mises en oeuvre au plan local ?

Des centres d’accompagnement de personnes atteinte d’Alzheimer ont vu le jour en régions. En effet, des structures spécialisées dans la prise en charge de cette maladie existent en France. Bien-être et épanouissement sont les deux leitmotivs de ces établissements dédiés à l’accueil des malades. L’environnement et le personnel ont un grand souci de proximité et de respect de la dignité des personnes.

Les établissements spécialisés dans le suivi des patients atteints d’Alzheimer

Les Parentèles :

Afin de faciliter la vie sociale des personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer, certaines structures vont aider les personnes malades à trouver leurs places dans la vie sociale. Cela passe notamment par une attention constante aux besoins des personnes atteintes, à l’instar de l’écoute et de la gentillesse. Les sens atrophiés par la dégénérescence neuronale sont activés par le personnel soignant afin de déceler la propagation de la maladie. Les familles, dont la présence auprès des malades est indispensable, sont aidées par le personnel du centre qui leur apporte aide et conseil.

L’adaptation à un nouvel espace est parfois difficile pour les personnes placées dans ce type de structure. Les malades ne reconnaissent pas « ni les choses, ni les lieux, ni les siens » selon le site lesmaisonsderetraite.fr. La perte de l’estime de soi est le piège le plus sournois dans lequel peuvent tomber les personnes malades. Un bon accompagnement doit éviter ce type de situations.

Orpea :

Le cadre architectural dans lequel évoluent les malades a été créé pour privilégier une très grande clarté couplée à une grande possibilité de se mouvoir dans l’espace avec une sécurité optimale. Une attention particulière a été portée à l’aménagement des salles de bains.

Les résidences Korian : un suivi individualisé des malades

L’accueil dans ce centre s’appuie sur une approche personnalisée des malades dont l’état physique ou psychique joue sur l’évolution de leur maladie. Ces unités de vie peuvent s’intégrer comme des pièces à vivre où les résidents se retrouvent pour les repas et les activités.

Qui gère ? La « gestion » s’effectue sous l’égide de personnes dont la fonction vise à créer une ambiance proche de celle rencontrée dans l’environnement familial faite de chaleur et d’attention.


© 2010 IMD - 11, rue Philippe-Lebon - BP 51605 - 87023 LIMOGES Cedex 9. Reproduction même partielle de ce site interdite. Hébergement : Celeonet. Conception et réalisation : JWBC Consulting. Design graphique : Guillaume Isselin. Images : iStockphoto (Troels Graugaard, Daniel Laflor, Neustockimages, Peepo, Pali Rao, Jacob Wackerhausen).