Santé

Retour au dossier : Santé > Alzheimer
Alzheimer

Alzheimer et les aidants

Les conseils pratiques doivent s’inscrire dans un parcours de vie qui n’est pas facile. Explications.

Les « points cruciaux »

Trois points sont mis en exergue pour comprendre au mieux les problèmes inhérents à la maladie :

  • l’aide apportée doit être de bonne qualité : «  Si vous êtes fatigué, nerveux ou anxieux, cet état se répercutera sur la personne dont vous prenez soin »
  • il faut relativiser. Vous ne rencontrerez pas toutes les situations énumérées
  • Alzheimer évolue avec le temps. Les problèmes ne sont pas les mêmes avec le temps. Le début et la fin de la maladie ne sont en rien comparables. Toutes les situations sont différentes et nécessitent une adaptation nécessaire. Attention ! Les solutions peuvent varier du jour au lendemain. Il est donc nécessaire de suivre l’évolution de la maladie. Rien n’est jamais acquis.

Un sentiment de solitude

Les proches vont rapidement développer un sentiment de solitude, en un mot se battre seul. Un sentiment d’abattement peut alors apparaître à ce moment-là.

Une solution ? Les associations.

Notamment celles des familles des malades d’Alzheimer. Leur but ? Venir en aide aux personnes aidant des proches atteints par la maladie. Un espace de parole pour ceux dont le quotidien reste tourné vers le dévouement à la personne aimée.

© 2010 IMD - 11, rue Philippe-Lebon - BP 51605 - 87023 LIMOGES Cedex 9. Reproduction même partielle de ce site interdite. Hébergement : Celeonet. Conception et réalisation : JWBC Consulting. Design graphique : Guillaume Isselin. Images : iStockphoto (Troels Graugaard, Daniel Laflor, Neustockimages, Peepo, Pali Rao, Jacob Wackerhausen).