Santé

Retour au dossier : Santé > Soins palliatifs
Soins palliatifs

Les intervenants bénévoles

De nombreuses associations de bénévoles donnent de leur temps chaque semaine pour accompagner les personnes en fin de vie au quotidien et assurer un soutien moral aux patients et à leurs proches.

Des bénévoles au service des patients

Les bénévoles assurent le relai avec les équipes médicales soignantes, qui ne peuvent malheureusement pas être toujours disponibles. Chaque bénévole s'engage quatre heures consécutives par semaine. Il intervient directement au domicile du patient ou se rend en centre hospitalier. Son rôle est d'écouter le malade exprimer ses doutes, ses angoisses et sa solitude face à la mort. Ce n'est ni un professionnel de santé, ni un psychologue, ni un ami, ni un parent du patient. Il n'est en aucun cas compétent pour exercer des soins médicaux. C'est une présence aux côtés de la personne en fin de vie et de ses proches. Il peut partager avec le patient des choses simples (faire la lecture, boire un café, participer à un jeu...) ou simplement être à l'écoute. Dans le cas de soins palliatifs à domicile, la présence d'un bénévole permet aux proches de prendre quelques heures de répit chaque semaine, en assurant le relai auprès du patient.

Une formation spécifique

L'accompagnement en fin de vie est un exercice difficile pour les bénévoles. Cela implique une grande disponibilité de la part des intervenants et l'absence de difficultés personnelles majeures. Pour aider les bénévoles à assurer un soutien sans faille aux patients et à leurs proches, les associations assurent des formations spécifiques adaptées aux soins palliatifs. Les accompagnants bénévoles sont formés à l'écoute des besoins, la gestion des émotions, l'acceptation du deuil, l'apprentissage des bases de la communication non verbale, le développement du toucher et au soutien psychologique pour les familles. Les bénévoles sont eux-mêmes suivis et encadrés par des coordinateurs, la plupart du temps professionnels de santé (médecins, infirmiers ou psychologues).

Groupes d'entraide pour les proches

La grande majorité des associations organisent régulièrement des groupes d'entraide ou de paroles pour soutenir et accompagner les familles et les proches de personnes en fin de vie. Ils sont animés par des psychologues, des psychanalystes ou des psychothérapeutes. C'est l'occasion pour les proches d'exprimer à leur tour, leurs inquiétudes, leurs peurs ou leur désarroi face à la situation. Ces groupes de soutien soulagent les proches en leur permettant de mieux appréhender le deuil, afin d'accompagner la personne jusqu'à la fin.

© 2010 IMD - 11, rue Philippe-Lebon - BP 51605 - 87023 LIMOGES Cedex 9. Reproduction même partielle de ce site interdite. Hébergement : Celeonet. Conception et réalisation : JWBC Consulting. Design graphique : Guillaume Isselin. Images : iStockphoto (Troels Graugaard, Daniel Laflor, Neustockimages, Peepo, Pali Rao, Jacob Wackerhausen).