Activités

Volontariat des seniors

Transmission des connaissances

Donner un sens à sa vie, rester actif et donner de soi-même dans une société évolutive, voilà le premier objectif des seniors bénévoles

Le bénévolat sénior dans notre société

Ce n’est plus à démontrer, la plupart de nos retraités ou préretraités sont jeunes et pleins d’entrain lorsqu’ils cessent leur activité professionnelle. Ils ont le profond désir de servir leur société dans un engagement volontaire et sérieux en donnant de leur temps et pour partager leur savoir-faire et leurs connaissances.

Les sociologues sont clairs sur ce sujet, les seniors retraités aspirent à rester actifs socialement, mais sans les contraintes d’un emploi salarié pour une réelle reconnaissance sociale, mais surtout pour servir les générations futures.

Plusieurs associations bénévoles d’aide au développement économique et social en France (AGIR, PIVOD, EGEE…) regroupent un nombre important de retraités anciens cadres dirigeants, DRH ou fonctionnaires. Ces conseillers à la retraite ont une vraie envie de transmettre leurs expériences en s’engageant dans des missions d’accompagnement à la création et à la reprise d’entreprise, soutien d’entreprises en difficultés, aide aux jeunes pour trouver un emploi…

Capital force seniors

Dans un système économique complexe, les retraités ont un rôle important à jouer notamment auprès des jeunes étudiants qui ont des difficultés à atteindre leurs objectifs professionnels, mais aussi pour seconder et conseiller les jeunes créateurs d’entreprise dans leur communication interentreprises et dans la prise des décisions.

Ces conseillers retraités assistent de grandes institutions comme les chambres de métiers, les ministères, les grandes écoles, les banques ou encore l’Armée pour former les anciens militaires dans leur reconversion professionnelle.

Leur capital force, c’est leurs témoignages dans la transformation historique du monde social, économique et politique ce qui rassure la jeune génération qui entre dans la vie active, qui doit se construire et gérer de nouvelles responsabilités. Par leur expérience, les seniors actifs apportent des solutions d’adaptation par rapport aux évolutions de la société.

L’avenir du bénévolat sénior

Même si nous attendons encore un bon lot de « baby-boomers » jusqu’en 2015, avec les nouveaux systèmes de retraite qui pointent à l’horizon, il est évident que les séniors vont devoir se désengager de projets d’activités bénévoles sociales ou associatifs. Le manque de disponibilité sera le premier frein et aura un impact majeur sur le nombre de séniors bénévoles. Des alternatives devront être étudiées d’ici là pour trouver des volontaires prêts à s’engager sur le long terme dans des actions de bénévolat actif.

© 2010 IMD - 11, rue Philippe-Lebon - BP 51605 - 87023 LIMOGES Cedex 9. Reproduction même partielle de ce site interdite. Hébergement : Celeonet. Conception et réalisation : JWBC Consulting. Design graphique : Guillaume Isselin. Images : iStockphoto (Troels Graugaard, Daniel Laflor, Neustockimages, Peepo, Pali Rao, Jacob Wackerhausen).