Patrimoine

Réforme des retraites

Relèvement de l’âge de la retraite : quels sont les principes généraux ?

L’âge légal de départ à la retraite qui est aujourd’hui de 60 ans sera relevé à 62 ans à partir de 2018. Réforme complexe aux exceptions multiples, la réforme des retraites de 2010 doit être découpée en plusieurs angles.

Contenu de la mesure de la réforme des retraites

Selon le site du ministère du Travail, de la Solidarité et de la Fonction Publique « l’âge augmentera selon l’année de naissance au rythme de 4 mois par an ».

Comment fait-on en cas de départ dans l’année ? Pour ceux « qui comptaient partir l’année prochaine, et donc pour qui la retraite est une étape proche » leurs projets restent décaler uniquement de quatre mois.

Important, l’année de naissance est une règle compréhensible «  qui permet de ne pas modifier les règles applicables à un assuré au fur et à mesure qu’il prolonge son activité ».  Par exemple, un assuré né le 1er juillet 1951 peut prendre sa retraite à partir de 60 ans et 4 mois. Et ceux qui sont nés en 1952 à 60 ans et 8 mois. L’augmentation s’effectue de façon exponentielle jusqu’à 62 ans.

Pourquoi une telle mesure ?

Le déficit de la caisse de financement des retraites est confronté à un déficit, qui selon le site « menace sa pérennité ». Les chiffres sont éloquents : 32,3 Mds en 2010, 45 Mds en 2020 et plus de 70 Mds en 2030.

Une situation qui résulte d’un vieillissement inéluctable de la population. Le nombre de retraités par rapport à la part d’actifs augmente toutes les années. Nous étions à 1,8 cotisant pour 1 retraité en 2006 contre 1,5 pour 1 en 2020.

Depuis 1982, date d’abaissement de l’âge de la retraite à 60 ans «  l’espérance de vie a progressé de 6,3 ans en France » et de 15 ans depuis 1950. Et la courbe ne devrait pas cesser de monter au cours des prochaines années.

Depuis 2003, la France a entamé une réforme des retraites longue et difficile. En effet, depuis le début des années 2000, « la durée de cotisation pour bénéficier d’une retraite complète a été portée de 37,5 à 40 ans et une règle de partage des gains a été mise en place ».

La durée de cotisation passe à 41 ans en 2012 puis 41,5 ans en 2020. Mais est-ce suffisant ?

© 2010 IMD - 11, rue Philippe-Lebon - BP 51605 - 87023 LIMOGES Cedex 9. Reproduction même partielle de ce site interdite. Hébergement : Celeonet. Conception et réalisation : JWBC Consulting. Design graphique : Guillaume Isselin. Images : iStockphoto (Troels Graugaard, Daniel Laflor, Neustockimages, Peepo, Pali Rao, Jacob Wackerhausen).