Patrimoine

Emploi des seniors

Emploi des seniors : attention au double discours des employeurs

La crise économique entraîne de nombreux licenciements. Beaucoup de personnes quittent le marché du travail contraints et forcés. Alors que le gouvernement tente d’expliquer aux syndicats le bien fondé de sa réforme, une décote liée à l’âge devant inciter des départs à la retraite est-elle la bienvenue ?

Le discours des employeurs est-il honnête ?

Les salariés se trouvent aujourd’hui pris entre un discours du patronat qui bataille pour que l’âge passe à 63,5 ans et des entreprises allergiques aux cadres de plus de 50 ans.

Le manque de productivité des seniors étant pointé du doigt par de nombreuses entreprises. A l’instar du chômage des jeunes, la difficulté de retrouver un emploi pour quinquas reste grandissante.

Des mesures pour l’emploi des seniors insuffisantes

Malgré les réformes antérieures et des départs à la retraite anticipée qui ont permis de nombreux départs (100.000) en quatre ans, l’embauche des seniors n’a pas suivi. La quasi-totalité des seniors est concernée par cette réforme (17 millions de personnes en tout !).

Des mesures inconséquentes en fonction des attentes. La Finlande, reste un pays en pointe dans ce domaine. Ce pays du nord de l’Europe s’est penché sur l’espace de travail dans lequel évolue l’ensemble des salariés et la façon dont il serait préférable de réaliser leurs reconversions au sein de l’entreprise.

Certains économistes pensent qu’un âge avancé de la retraite pourrait faciliter l’embauche des seniors. À démontrer !

© 2010 IMD - 11, rue Philippe-Lebon - BP 51605 - 87023 LIMOGES Cedex 9. Reproduction même partielle de ce site interdite. Hébergement : Celeonet. Conception et réalisation : JWBC Consulting. Design graphique : Guillaume Isselin. Images : iStockphoto (Troels Graugaard, Daniel Laflor, Neustockimages, Peepo, Pali Rao, Jacob Wackerhausen).