Maintien à domicile

Mobilité réduite et handicap

Mobilité réduite et handicap : les aides financières

Adapter une maison peut devenir un vrai casse tête pour son compte en banque. Cependant, que vous soyez propriétaire ou locataire des aides existent et les séniors peuvent en bénéficier.

Quelles aides pour adapter une habitation ?

Être un sénior ne veut pas forcément dire avoir un pouvoir d'achat élevé. Quand une mobilité réduite vous met face à l'obligation de faire des travaux d'aménagement pour assurer votre autonomie, il faut assumer une charge financière importante. Pour vous aider des dispositifs sont à votre disposition :

  • Anah : Aide de l’Agence Nationale pour l’Amélioration de l’Habitat ;

  • Aide Personnalisée au Logement ou Allocation Logement ;

  • PALULOS : Prime à l’Amélioration des Logements à Usage Locatif et à Occupation Sociale ;

  • Les aides fiscales.

Pour qui, pour quoi ?

  • Anah : elle est délivrée sous conditions de ressources aux propriétaires (bailleur ou occupant), aux locataires et aux bénéficiaires à un prêt à taux 0 (uniquement si le handicap est postérieur à l'entrée dans les lieux). Cette aide fournit une subvention à hauteur de 70% du montant des travaux et est plafonnée à 8000¤.

  • Aide Personnalisée au Logement ou Allocation Logement : toujours sous conditions de ressources, cette aide s'adresse soit aux locataires de logements privés ou sociaux et au propriétaires accédant à un prêt pour leur travaux d'aménagement. Un droit aux allocations sera calculé en fonction de votre situation personnelle ;

  • PALULOS : Les organismes HLM, les sociétés d’économie mixte, les collectivités locales et les associations agréées pour l'immeuble ou le logement d’un locataire. Cette aide est plafonnée à 13 000 ¤ et à hauteur de 40% du montant des travaux ;

  • Les aides fiscales ; au cas par cas elle vise les propriétaires bailleurs ou locataires d’un logement privé qui pourront se voir allouer des aides fiscales. Encore une fois délivrées sur dossier, elles vous offrent un crédit d'impôt de 15% (à hauteur de 4 000 ¤ pour une personne seule et 8 000 ¤ pour un couple) et un abaissement du taux de TVA à 5,5%. Ces aident s'adressent aussi aux Organismes HLM et aux sociétés d’économie mixte. A leur tour, elle pourront bénéficie d'un taux de TVA allégé ainsi que des déductions sur les dépenses engagées.

A qui s'adresser ?

  • Anah : auprès de la Délégation Départementale de l’Anah auprès de la Direction Départementale de l’Équipement ;

  • Aide Personnalisée au Logement ou Allocation Logement : à la Caisse d’Allocations Familiales ou la Caisse de Mutualité Sociale Agricole ;

  • PALULOS : auprès de votre organisme propriétaire ou gestionnaire du logement et à la Direction Départementale de l’Équipement ;

  • Les aides fiscales : à votre centre d'impôt habituel.

© 2010 IMD - 11, rue Philippe-Lebon - BP 51605 - 87023 LIMOGES Cedex 9. Reproduction même partielle de ce site interdite. Hébergement : Celeonet. Conception et réalisation : JWBC Consulting. Design graphique : Guillaume Isselin. Images : iStockphoto (Troels Graugaard, Daniel Laflor, Neustockimages, Peepo, Pali Rao, Jacob Wackerhausen).