Maintien à domicile

Accessibilité

Bilan de l'accessibilité en France

En France, face au vieillissement de la population, l'accessibilité des personnes âgées et des personnes à mobilité réduite est l'un des enjeux majeurs de notre siècle.

Une enquête révélatrice

En France, d'après l'enquête statistique "Handicaps, incapacités, dépendance" menée par l'INSEE, un français sur quatre souffrirait d'une incapacité, d'une limitation d'activité ou d'un handicap. Près de 12 millions de personnes sont donc concernées par des problèmes d'accessibilité en France. Cette enquête prend en compte tous les niveaux de handicaps : de la simple difficulté à monter un escalier aux pathologies beaucoup plus lourdes. Parmi cette tranche de la population, les handicaps liés au vieillissement arrivent en seconde position.

Vers une population vieillissante

Sur les 12 millions de personnes touchées par un handicap, 2,3 millions sont des personnes âgées dépendantes, généralement sur le plan moteur et sensoriel. Les femmes âgées sont plus souvent touchées par ce type de handicaps. En France, de nombreux espaces ouverts au public restent inaccessibles aux personnes à mobilité réduite et inadaptés aux besoins spécifiques des personnes âgées, qui cumulent souvent plusieurs handicaps. Dans de nombreuses villes de l'hexagone, les transports collectifs ne sont pas non plus accessibles à tous. Malgré certains moyens mis en place pour pallier à ces inégalités (ascenseurs dans les stations, places réservées, rampes de maintien...), de nombreux efforts restent à faire en ce sens dans les années à venir.

2015, vers l'accessibilité pour tous

La loi de février 2005 relative au handicap tente de répondre aux besoins des personnes à mobilité réduite, en prenant en compte l'ensemble de la chaîne d'accessibilité : entrées, espaces intérieurs, équipements, voiries et transports. D'ici à 2015, les établissements ouverts au public, ainsi que les transports collectifs, doivent mettre leurs équipements aux normes fixées par la loi. L'objectif est qu'en 2015, les handicapés, les personnes à mobilité réduite et les personnes âgées puissent circuler partout et accéder aux endroits qu'elles désirent, sans contraintes d'accessibilité. Dans les établissements ou aux abords, il s'agit d'installer des ascenseurs, des rampes inclinées, des signalétiques spéciales pour les entrées et les sorties, des cabines d'essayage spéciales, des places de stationnement réservées... Pour les transports en commun, il s'agit d'adapter le réseau existant aux personnes à mobilité réduite ou si cela n'est pas réalisable, de créer un réseau complet adapté.

© 2010 IMD - 11, rue Philippe-Lebon - BP 51605 - 87023 LIMOGES Cedex 9. Reproduction même partielle de ce site interdite. Hébergement : Celeonet. Conception et réalisation : JWBC Consulting. Design graphique : Guillaume Isselin. Images : iStockphoto (Troels Graugaard, Daniel Laflor, Neustockimages, Peepo, Pali Rao, Jacob Wackerhausen).