Maintien à domicile

Repas à domicile

Les services à domicile, une alternative à la maison de retraite

Ne plus opter pour la maison de retraite par obligation mais par choix, rester chez soi aussi longtemps que possible... Un rêve bientôt à portée de main pour nos aînés

Une volonté de rester chez soi

Autrefois, plusieurs générations d'une même famille cohabitaient sous le même toit, les enfants s'occupant des anciens. Depuis, les choses ont changé et les personnes âgées se retrouvent souvent seules chez elles, parfois isolées. Alors quand surviennent les difficultés à accomplir les gestes de la vie quotidienne, il arrive que les familles choisissent d'envoyer leurs aînés en maison de retraite, avec l'idée qu'il y seront surveillés et bien soignés. Pourtant, nombreux sont ceux qui préfèreraient rester chez eux s'ils en avaient la possibilité, dans le logement où ils vivent généralement depuis longtemps, où ils ont leurs habitudes et leurs souvenirs.

Des services à domicile plébiscités

Aujourd'hui, plus de 90 % des personnes âgées de plus de 60 ans vivent à domicile. De fait, les services à domicile se développent et cela devrait continuer ainsi au vu de l'augmentation de l'espérance de vie. Désormais, plus de difficultés pour trouver des services d'aide au ménage ou de livraisons de repas à domicile ; lesquels sont d'autant plus plébiscités qu'il peuvent être en parti pris en charge pour les plus démunis et déductibles des impôts pour les autres. Mais d'autres besoins viennent parfois se greffer, comme l'aménagement d'un domicile peu adapté ou l'accès à des technologies pour personnes en perte d'autonomie peu développées. Heureusement, les pouvoirs publics semblent aller dans le même sens que nos ainés, vers un maintien le plus longtemps possible à domicile.

Le maintien à domicile encouragé

Le 18 février 2010, Nora Berra, Secrétaire d’Etat chargée des Aînés, lançait "Vivre chez soi", une mission ayant pour objectif de permettre aux aînés de vivre le plus longtemps possible chez eux en répondant à leurs besoins. Quatre mois plus tard, elle présentait 18 mesures regroupées autour de trois axes principaux : améliorer le cadre de vie des aînés, faciliter le développement et l’accès aux technologies et services permettant le maintien à domicile, et accompagner la modernisation des services à la personne. La volonté d'aider nos seniors à rester chez eux est désormais à l'ordre du jour ; à n'en pas douter, les services à domicile ont de beaux jours devant eux.

© 2010 IMD - 11, rue Philippe-Lebon - BP 51605 - 87023 LIMOGES Cedex 9. Reproduction même partielle de ce site interdite. Hébergement : Celeonet. Conception et réalisation : JWBC Consulting. Design graphique : Guillaume Isselin. Images : iStockphoto (Troels Graugaard, Daniel Laflor, Neustockimages, Peepo, Pali Rao, Jacob Wackerhausen).