Maintien à domicile

Repas à domicile

Nutrition des personnes âgées : l’alimentation comme base du bien vieillir

Selon le site sante-medecine.net « 70% du vieillissement s’explique par l’environnement, seulement 30% par les gènes. C’est dire le rôle de la nutrition et de l’hygiène de vie dans le bien vieillir ».

Comment lutter efficacement contre le vieillissement ?

Une bonne nutrition joue un rôle indéniable dans l'amélioration du vieillissement des personnes âgées. Comment ? En permettant «  la prévention du mauvais vieillissement par des stratégies ciblées, au premier rang desquelles l’identification des patients à risque de pathologies nutritionnelles ».  Pourquoi un tel changement ? La perte d’appétit, le rassasiement précoce et la diminution du goût sont symptomatiques du vieillissement.

Le vieillissement en lui-même ne doit pas être considéré comme une maladie, mais simplement comme une fragilisation par rapport à l’éventuelle survenue d’une pathologie. Contrairement aux idées reçues « l’hérédité n’explique en effet que 30% du vieillissement, tandis que 70% relève de l’environnement ». Un chiffre, rappelle le site « qui souligne combien l’hygiène de vie importe ».


Eau, protéines et activités physiques : des remèdes pour bien vieillir

Une bonne hydratation «  demeure le point à surveiller » souligne le site sante-medecine.net. Un litre d’eau par jour apporte les besoins nécessaires au corps.

Quant aux aliments, ils apportent le litre restant. Yaourts, jus de fruits et légumes, peuvent jouer le rôle de d’hydratants nécessaires. La masse musculaire doit être surveillée. La viande, les ½ufs, les produits laitiers et le poisson sont indispensables à un bon équilibre. Diminué, l’apport de protéines entraîne une diminution de la densité musculaire chez la personne âgée. La variété des aliments consommés reste fondamentale.

Enfin, une activité physique soutenue  est importante. Notons que 1500 Kcal/jour représente l’apport calorique minimum à obtenir. Une personne âgée ne doit pas faire de régime passée 70 ans, exception du régime sans sel, car toute perte de poids est un facteur de risques pour la personne concernée. Cette vigilance doit se traduire par une surveillance du poids régulière des personnes âgées.
 

© 2010 IMD - 11, rue Philippe-Lebon - BP 51605 - 87023 LIMOGES Cedex 9. Reproduction même partielle de ce site interdite. Hébergement : Celeonet. Conception et réalisation : JWBC Consulting. Design graphique : Guillaume Isselin. Images : iStockphoto (Troels Graugaard, Daniel Laflor, Neustockimages, Peepo, Pali Rao, Jacob Wackerhausen).