Maintien à domicile

Retour au dossier : Maintien à domicile > Aidants
Aidants

Les démarches pour faire appel au personnel aidant

La perte de l’autonomie ou la difficulté de gérer ses activités quotidiennes nécessite de demander l’aide de personnel soignant qualifié.

Comment s’y prendre ? Ou s’informer ?

Votre proche a des difficultés pour assumer son quotidien autant dans son individualité qu’au niveau de son environnement, l’important est d’évaluer sérieusement sa perte d’autonomie auprès du médecin pour permettre une prise en charge pratique et financière.

Comprendre la dépendance

Le vieillissement de l’organisme est responsable d’affaiblissements et d’une diminution des performances des fonctions motrices, comportementales ou cognitives qui entraine des problèmes pour gérer sa propre vie. Le degré de dépendance est calculé selon des critères déterminés par les professionnels en gérontologie par l’établissement d’une grille AGIIR (Autonomie Gérontologie Groupes Iso Ressources). Cette grille gérontologique permet d’évaluer les domaines de dépendance comme la cohérence, l’orientation, la toilette, l’habillage et l’alimentation.

Suivant le résultat et l’importance de la perte d’autonomie, cette grille permettra de savoir si votre proche peut bénéficier de l’Allocation Personnalisée d’Autonomie.

La prise en charge

Le médecin généraliste sera le premier interlocuteur pour évaluer la dépendance de votre proche et sa prise en charge. Suivant la situation, il vous conseillera sur les démarches à suivre et coordonnera le suivi médical avec les différentes structures de soins à domicile et les professionnels de santé comme le médecin spécialiste, le service des soins infirmiers à domicile (SSIAD), l’aide soignante en cas d’hospitalisation à domicile (HAD)…

Ou s’informer ?

Pour les démarches d’un maintien à domicile ou dans une structure de soins, n’hésitez pas à faire appel à l’assistante sociale de votre secteur et au Conseil Général de votre département qui vous donneront tous les renseignements des différentes possibilités et aides financières pour un placement réussi et organisé.

Différents réseaux de santé gérontologiques et d’informations permettront les liaisons entre les structures hospitalières, les établissements d’accueil de la personne âgée, la famille et le domicile.

CLIC : Centres Locaux d’Information et de Coordination et d’écoute ouvertes aux aidants familiaux et à la personne âgée, aux professionnels gérontologiques. Ce réseau d’information vous renseignera sur les aides financières, les différentes structures d’accueil de votre département, l’aide à domicile, les loisirs et la vie sociale…

CCAS : les centres communaux d’action sociale

MAIA : Maisons pour l’autonomie et l’intégration des maladies d’Alzheimer

© 2010 IMD - 11, rue Philippe-Lebon - BP 51605 - 87023 LIMOGES Cedex 9. Reproduction même partielle de ce site interdite. Hébergement : Celeonet. Conception et réalisation : JWBC Consulting. Design graphique : Guillaume Isselin. Images : iStockphoto (Troels Graugaard, Daniel Laflor, Neustockimages, Peepo, Pali Rao, Jacob Wackerhausen).