Maintien à domicile

Retour au dossier : Maintien à domicile > Aidants
Aidants

L’aidant familial : un rôle de premier plan

Vu leur nombre important soit plus de 3,5 millions en France, les aidants familiaux commencent à être pris en considération dans leur fonction…

État des lieux

Accompagnement quotidien, surveillance, aide aux tâches ménagères et suivi de la gestion administrative et financière de leur proche, les aidants familiaux ont un rôle déterminant en faveur du maintien à domicile des personnes âgées ou en perte d’autonomie.

À l’heure de la mise en place d’une politique sociale basée sur la solidarité, ils sont malheureusement les oubliés des pouvoirs sociaux et sont souvent mal informés sur leurs droits. Pourtant, leur investissement est complet, tant au niveau humain que financier (coût minimum pour la collectivité par rapport à une aide professionnelle) et leur action est souvent difficilement conciliable avec leur activité professionnelle.

Il est évident que cet engagement tient sa motivation principale par les obligations d’entretien des enfants aux parents et par une politique d’économie pour un maintien au domicile le plus longtemps possible.

Un quotidien difficile

Être aidant familial est un travail sans répit exigeant une surveillance constante surtout lorsqu’il s’agit d’une personne âgée atteinte par une pathologie lourde et invalidante autant physique que psychique (handicap moteur, maladie dégénérative, maladie d’Alzheimer…) en sachant que l’aidant a sa propre famille à gérer ainsi qu’un travail extérieur.

L’accompagnement est total autant au niveau des besoins quotidiens que des tracasseries administratives et financières (vie de tous les jours, répondre aux courriers, gestion des biens…). Le sentiment d’isolement est très palpable chez les aidants familiaux qui manquent d’un réel soutien et d’informations dans les démarches à effectuer pour leur proche. Les pouvoirs publics et les politiques les laissent se démener dans leur combat quotidien sans leur apporter d’aide efficace, cela évite bien des engagements !

Demande d’informations et soutien

Selon une enquête IFOP, la plupart des aidants familiaux soit environ 80 % sont mal informés sur leurs droits par rapport à l’aide qu’ils apportent individuellement, socialement et collectivement à leurs proches.

Savent-ils par exemple qu’ils peuvent faire appel à des aides extérieures comme au personnel aidant ? Ou encore qu’ils peuvent transformer leur sacerdoce en une activité rémunérée par une pension compensatrice…

Depuis quelques années, ils ne sont plus tous seuls et des associations se relayent pour leur apporter information et assistance dans leur vie de tous les jours :

Association française des aidants familiaux : www.aidants.fr

Site de soutien et d’échange des aidants : http://www.entreaidants.fr

© 2010 IMD - 11, rue Philippe-Lebon - BP 51605 - 87023 LIMOGES Cedex 9. Reproduction même partielle de ce site interdite. Hébergement : Celeonet. Conception et réalisation : JWBC Consulting. Design graphique : Guillaume Isselin. Images : iStockphoto (Troels Graugaard, Daniel Laflor, Neustockimages, Peepo, Pali Rao, Jacob Wackerhausen).