Société

Maisons de retraite

Comment bien évaluer les critères proposés par une maison de retraite ?

Le nombre de personnes dépendantes est en constante augmentation. Comment évaluer la dépendance dans sa globalité sans occulter des critères primordiaux ?

Définition et outils d’évaluations

Qu’est-ce que la dépendance ? Elle repose principalement sur l’autonomie de la personne concernée et sa possibilité à réaliser le plus simplement possible des actes simples de la vie quotidienne comme se vêtir ou se laver.

Une grille d’évaluation permet de regrouper les personnes âgées en 6 Groupes Iso-Ressources ou GIR. Cette grille donne accès aux aides sociales de références pour les personnes placées dans des structures d’accueil spécalisées.

Les dix-sept variables « discriminantes » en rapport avec la perte d’autonomie

La cohérence de l’établissement, son orientation, la place des toilettes, l’emplacement consacré à l’habillage sont des critères importants dont il faut tenir compte pour le confort des proches.

Il ne faut pas occulter la qualité de l’alimentation, les déplacements à l’intérieur et à l’extérieur de l’établissement et, aussi, très important, la place donnée aux communications à distance, en particulier par l’installation de ligne téléphonique ou de borne Internet.

La perte d’autonomie domestique et sociale non comprise dans le GIR donnent des informations nécessaires à la compréhension des personnes étudiées. La gestion personnelle de son budget et ses biens entre en compte. Comment être autonome si on ne sait plus gérer son compte en banque ? Quand faire le ménage, la cuisine, ses achats, prendre les transports en commun, suivre un traitement et réaliser des activités pendant son temps libre est incompatible avec son autonomie, il faut agir. Enfin, trois notes, A, B et C permettent d’évaluer les variables discriminantes.

© 2010 IMD - 11, rue Philippe-Lebon - BP 51605 - 87023 LIMOGES Cedex 9. Reproduction même partielle de ce site interdite. Hébergement : Celeonet. Conception et réalisation : JWBC Consulting. Design graphique : Guillaume Isselin. Images : iStockphoto (Troels Graugaard, Daniel Laflor, Neustockimages, Peepo, Pali Rao, Jacob Wackerhausen).