Société

Retour au dossier : Société > Place des seniors
Place des seniors

Quelle place des séniors dans la société du XXIème siècle ?

Les séniors sont de plus en plus nombreux, mais dans une société qui sacralise la valeur travail les aînés sont plus souvent considérés comme un problème.

Au ban de la société ?

A l’heure où la jeunesse est désenchantée et où une génération s’est jetée à la quête d’un pouvoir qui bien souvent la dépasse, les séniors sont souvent oubliés.

Autrefois la retraite, c’était un peu le « début de la fin ». Mais les conditions de vie se sont améliorées et les gens vivent mieux et plus longtemps. Le plus souvent maintenant, les jeunes retraités sont en bonne santé et peuvent toujours participer aux activités sociales et culturelles. Cela est d’autant plus vrai qu’ils disposent de plus de temps libre que les actifs.

Citoyens à part entière, les personnes âgées ont un rôle à jouer dans le débat public et bien au-delà de leur simple condition de séniors. Si les plus âgés sont souvent largement plus représentés dans les organes de pouvoir, beaucoup de retraités se sentent exclus du débat public. Dans une société individualiste beaucoup ont tendance à penser que demain n’est pas une question qui concerne les personnes âgées. Cela ne les empêche pourtant pas de s’y intéresser et de faire partager leur expérience.

La société est diverse tant dans ses composantes ethniques, que de genre ou d’âge. Elle doit l’être tout autant dans sa représentation.

Les séniors, moteurs de la société ?

La société doit prendre conscience qu’elle n’est pas qu’une juxtaposition de générations et qu’elle peut trouver chez ses ainés l’énergie pour avancer. Socialement ils sont les sages, ceux qui ont vécu et qui peuvent partager leurs expériences. Nombre d’entre eux ont connu les guerres, la faim, la peur, mais ils ont vécu avec l’espoir… ils peuvent par exemple transmettre ces valeurs aux générations désabusées qui semblent ne rien attendre de l’avenir.

Les séniors ont non seulement travaillé pendant toute leur vie active, mais ils consacrent une grande partie de leur temps libre de retraité à la collectivité. Souvent engagés dans des réseaux associatifs ou familiaux, ils sont en fait bien plus productifs qu’on ne l’imagine.

Quand les parents travaillent, les grands parents s’occupent de plus en plus des enfants. Même hors du cadre familial, on fait de plus en plus appel aux séniors pour qu’ils encadrent les jeunes pousses. Tout le monde est ici gagnant puisque les aînés se replongent dans la société et participent à la construction de demain. Eux, pour leur part, retrouvent l’innocence et la fraîcheur des enfants.

D’un point de vue économique, les séniors représentent un marché non négligeable qui tend à prendre une importance proportionnelle à leur poids démographique.

© 2010 IMD - 11, rue Philippe-Lebon - BP 51605 - 87023 LIMOGES Cedex 9. Reproduction même partielle de ce site interdite. Hébergement : Celeonet. Conception et réalisation : JWBC Consulting. Design graphique : Guillaume Isselin. Images : iStockphoto (Troels Graugaard, Daniel Laflor, Neustockimages, Peepo, Pali Rao, Jacob Wackerhausen).