Société

Résidences seniors

Comment financer une maison de retraite ?

Partir dans une maison de retraite est une transition dans une existence souvent assez difficile à vivre et, dans la majorité des cas, le choix de l’établissement s’accompagne du critère budgétaire, particulièrement important pour déterminer comment la financer en fonction du niveau de revenus de nos parents.

Le coût d’une maison de retraite dépend de la catégorie à laquelle elle appartient

Le prix de l’hébergement en maison de retraite diffère selon le type d’établissement que vous devrez choisir pour vos proches (maison de retraite non médicalisée, médicalisée, foyer logement, résidence services), sa situation géographique (Paris ou province), son statut d’établissement public ou privé. Et enfin, et non des moindres, le niveau de confort de la maison de retraite, les prestations qui y sont proposées et qui pourront améliorer le quotidien de la personne âgée déjà suffisamment déracinée : ce sont des paramètres à ne pas négliger lors du choix.

Les prix selon la catégorie de l’établissement

Les tarifs varient en fonction des soins dont la personne âgée a besoin. Une maison de retraite non médicalisée va convenir à des personnes encore valides, ou atteintes d’un léger handicap physique ou psychique. Á l’inverse, le coût des maisons de retraite médicalisées est fixé en fonction du degré de dépendance de la personne âgée. Les foyers logements et les résidences services s’adressent à des personnes valides : elles sont locataires dans les premiers ou peuvent être propriétaires et/ou locataires dans les secondes. Toutefois, ces deux derniers types d’établissements proposent des services compris dans les charges (accueil, assistance, bibliothèque…), mais également des prestations payantes (ménage, restauration, bricolage…). Il convient donc d’avoir les revenus suffisants pour faire face à ces dépenses qui, certes, simplifient la vie du retraité, mais s’ajoutent malgré tout à ces frais fixes.

Solliciter des aides pour financer votre maison de retraite selon vos ressources

Diverses aides peuvent être obtenues en fonction du niveau de revenus du futur résidant en maison de retraite. Il existe l’Aide Personnalisée au Logement (APL) et l’Allocation de Logement (AL) : elles sont attribuées sous conditions de ressources aux personnes qui sont dans un établissement conventionné. L’Aide Sociale aux Personnes Agées : elle est allouée aux personnes âgées de 65 ans minimum et résidant dans un établissement habilité, après participation financière de la famille. L’Allocation Personnalisée d’Autonomie (APA) : il faut être âgé d’au moins 60 ans pour en bénéficier et l’attribution se fait en fonction du degré de dépendance, déterminé selon une grille graduée de 1 à 4. Cette aide est octroyée par le Département et son montant est révisé périodiquement en fonction de l’évolution de l’état de santé de la personne.

Renseignez vous, lors du choix d’une maison de retraite, sur les aides que vos parents peuvent obtenir.

© 2010 IMD - 11, rue Philippe-Lebon - BP 51605 - 87023 LIMOGES Cedex 9. Reproduction même partielle de ce site interdite. Hébergement : Celeonet. Conception et réalisation : JWBC Consulting. Design graphique : Guillaume Isselin. Images : iStockphoto (Troels Graugaard, Daniel Laflor, Neustockimages, Peepo, Pali Rao, Jacob Wackerhausen).