Société

Lien familial - Isolement

La parole : source de désenclavement des personnes âgées

L’âge charnière de l’isolement apparaît un peu avant 80 ans. Problèmes physiques et restrictions financières troublent le quotidien des nouveaux octogénaires. Comment anticiper un tel passage ?

Le passage : après 79 ans

Les octogénaires sont principalement touchés par cette rupture. Les septuagénaires sont généralement assez actifs et ont un intellect agile. Leur présence dans le monde associatif maintient cette acuité intellectuelle.

A contrario, l’entrée dans le monde des octogénaires est souvent source de tracas de santé (dans plus de 65% des cas) et de réticences à sortir hors de son domicile. Les personnes habitant seules sont trois fois plus nombreuses qu’au début des années 60. L’individualisme des années 80-90 a accentué cette cassure.

La parole, comme lien entre les générations

Un moyen peut rapprocher les distances avec les proches, l’informatique. Mais peu savent s’en servir. L’impact des nouvelles technologies est donc faible sur leur quotidien.

Plus de 15% des personnes âgées n'ont pas l'occasion de parler chaque jour. Pourtant, les « doyens » de la société méritent une écoute de leurs besoins, de leurs désirs et de leurs souffrances.

Notons de plus que le minimum vieillesse est aujourd’hui de 610 euros par mois et qu'un certain nombre de personnes seules, notamment les veuves, n'ont pour vivre qu'une petite pension de reversion. Les reversions sont minimes et leur augmentation peine à rattraper le coût de la vie. Dans tous les cas, c’est insuffisant pour vivre confortablement. La présence humaine reste donc importante.

© 2010 IMD - 11, rue Philippe-Lebon - BP 51605 - 87023 LIMOGES Cedex 9. Reproduction même partielle de ce site interdite. Hébergement : Celeonet. Conception et réalisation : JWBC Consulting. Design graphique : Guillaume Isselin. Images : iStockphoto (Troels Graugaard, Daniel Laflor, Neustockimages, Peepo, Pali Rao, Jacob Wackerhausen).